Fast-food

Joanne Ratajczak, "Gyros, Nipigon, 2008".

Joanne Ratajczak, "Gyros, Nipigon, 2008".

Le temps semble s’être arrêté à Nipigon. Joanne Ratajczak s’attache au quotidien, où qu’elle soit, avec une volonté de frontalité, qu’elle reproduit soit sur pour un portrait, soit pour un paysage.
Une frontalité, cependant toute relative, car elle « décentre » systématiquement ses images, donnant un faux effet de symétrie.

Lien.
http://www.joanneratajczak.com/photo.html

Cette entrée a été publiée dans Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>