Sur le fil

Emil Otto Hoppé, "Squelette du LZ 127 Graf Zeppelin", Friedrichshafen, 1928, The E.O. Hoppé Estate Collection at Curatorial Assistance, Pasadena.

Emil Otto Hoppé, "Squelette du LZ 127 Graf Zeppelin", Friedrichshafen, 1928, The E.O. Hoppé Estate Collection at Curatorial Assistance, Pasadena.

Un ouvrier joue l’acrobate sur une structure métallique lors de la construction du « Comte Zeppelin », appareil civil allemand utilisé entre 1928 et 1937. Emil Otto Hoppé, photographe pictorialiste, transforme sa pratique et son esthétique au contact du symbole de la modernité qu’est le zeppelin, s’approchant alors d’une Germaine Krull ou d’une Margaret Bourke-White.

Liens.
A voir jusqu’au 28 février, à Berlin : http://www.berlinischegalerie.de/index.php?id=1045&L=1

Cette entrée a été publiée dans A voir jusqu'au..., Histoire, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>