… tout se transforme

Matthieu Lavanchy, Série "Mr. Scuhlmann or the Man in the High Castle".

Matthieu Lavanchy, Série "Mr. Scuhlmann or the Man in the High Castle".

Esthétique de l’impossible. Environnement entravé. Mais aussi reconstruction. Le fil qui relie tout le travail de Matthieu Lavanchy est celui de la récupération, lui permettant de transformer et de reconstruire son environnement. Alors, il fait appel à certaines angoisses collectives, celle du squat, de la décharge. Il rejoue une certaine esthétique de guerre, en créant tout à la fois un cocon de protection et une expression de l’abandon.

Liens.
Le site avec toute la série et les nouveautés : http://www.matthieulavanchy.com/index.html
Une interview du photographe par Wallpaper : http://ilikethisart.net/?p=4726

Cette entrée a été publiée dans Art contemporain, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>