Dé-contrasté

Alexander Alexeieff, Illustration de "Les Nuits de Siberie" de Joseph-Kessel, 1928.

Alexander Alexeieff, Illustration de "Les Nuits de Siberie" de Joseph Kessel, 1928.

Alexander Alexeieff s’inspire de l’expressionnisme allemand dans ses gravures dont la technique se prête particulièrement aux jeux de contrastes ainsi qu’à la simplification des formes.
Une esthétique qu’il utilisera aussi dans les premiers dessins animés dont il est l’un des pionniers, notamment avec son contemporain Emile Cohl.

Liens.
Vous trouverez sur le Flickr de 50 watts (ex « a journey around my skull ») d’autres illustrations du même ouvrage : http://www.flickr.com/photos/ajourneyroundmyskull/4191321523/in/photostream/
Un petit film de gravures animées réalisé en 1933 par Alexeieff et Claire Parker dont la qualité est médiocre mais qui donne un bon aperçu du travail et des recherches esthétiques : http://www.dailymotion.com/video/x2psmj_une-nuit-sur-le-mont-chauve_music
Sur Emile Cohl : http://www.emilecohl.com/accueil.htm

Cette entrée a été publiée dans Arts graphiques, Histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>