Nature cinématographique

Myoung Ho Lee, "Tree #1", 2006.

Myoung Ho Lee, "Tree #1", 2006.

Transformer la nature en salle de projection. Myoung Ho Lee isole l’arbre qu’il cible en installant un drap blanc en fond. Il en réalise alors un véritable portrait.

Son travail s’effectue en une série conceptualisée. On ne peut cependant ne pas penser à la complexité d’installation produisant un résultat si simple et épuré.

Liens.
Une partie de sa série : http://www.lensculture.com/myoung.html
Un très bel article toujours sur cette série dans Foam magazine en 2008, http://www.lensculture.com/Myoung-Ho-Lee-FOAM-2008.pdf

Cette entrée a été publiée dans Art contemporain, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>