Tchèque this out !

Anonyme, Couverture de "Mustapha", de Peter Hadjuk, 1968.

Anonyme, Couverture de "Mustapha", de Peter Hajduk, 1968.

Le sens graphique des artistes tchécoslovaques est fascinant. Si l’ouvrage en tant que tel n’a laissé aucune trace dans l’histoire de la littérature, sa couverture peut-être considérée comme une sorte de chef-d’oeuvre d’un anonyme. En utilisant le collage le graphiste géométrise les formes et propose plusieurs lectures d’une même image en accolant plusieurs plans. Peut-être le seul moyen de s’exprimer et d’éviter au maximum la censure de l’époque…

Liens.
Des dizaines de couverture graphiques d’ouvrages des années 60-70 ici : http://50watts.com/1288285/Czechoslovakian-Expose-Redux
Et encore ici : http://50watts.com/filter/czechoslovakian-book-cover-series

Cette entrée a été publiée dans Arts graphiques, Graphisme, Histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>