L’oeil de biche

Norman Parkinson, "Traffic Queen", 1960.

Norman Parkinson, "Traffic Queen", 1960, Courtesy Hamiltons Gallery.

L’évolution de la photographie de mode est totalement indépendante de l’histoire de la photographie. Norman Parkinson, lui, réalise de véritables mises en scène du vêtement. Le mannequin rentre dans la vie quotidienne, et devient une actrice jouant avec le photographe.

Liens.
Plusieurs photographies sur le site de Hamiltons Gallery : http://www.hamiltonsgallery.com/
Et quelques autres chez Staley Wise : http://www.staleywise.com/collection/parkinson/parkinson.html

Cette entrée a été publiée dans Mode, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>