Récursivité

Anni Albers, "Triangulated intaglio V",  1976, National Gallery of Australia.

Anni Albers, "Triangulated intaglio V", 1976, National Gallery of Australia.

On connait mieux le travail de Joseph Albers sur la perception des couleurs et l’effet obtenu en les apposant les unes aux autres. Anni Albers, élève puis professeur au Bauhaus, utilise un motif qu’elle répète à l’infini afin d’obtenir un nouveau motif. A l’instar de l’art cinétique, elle perturbe la vision en liant la forme à la couleur.

Liens.
Les oeuvres d’Anni Albers à la National Gallery of Australia : http://cs.nga.gov.au/Search.cfm?CREIRN=12177&ORDER_SELECT=1&VIEW_SELECT=4
La Josef and Anni Albers Foundation : http://www.albersfoundation.org/Home.php

Cette entrée a été publiée dans Arts graphiques, Design, Histoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>