En ce temps-là

Léon Gimpel, "Ile d’Oléron. Partie de saute-mouton sur la Côte sauvage", 17 juillet 1928, Société française de Photographie.

Léon Gimpel, "Ile d’Oléron. Partie de saute-mouton sur la Côte sauvage", 17 juillet 1928, Société française de Photographie.

Un changement de technique implique parfois une transformation de la pratique, c’est le cas au tournant du XXe siècle en photographie. Les appareils se miniaturisent, la chimie se délègue à l’industrie. L’amateur – au sens où on l’entend actuellement – entre en photographie. Et son oeil se libère.

Liens.
A ne pas manquer : « La République des amateurs », exposition basée sur les collections de la Société française de Photographie, au Château de Tours-Jeu de Paume, jusqu’au 06-XI-2011 : http://www.jeudepaume.org/index.php?page=article&idArt=1422&lieu=6&PHPSESSID=ef3d073b7db742a4686325fc440b6874
Pour ceux qui ont un peu plus de temps (!!!), la thèse d’André Gunthert sur le sujet : http://issuu.com/lhivic/docs/la-conquete-de-l-instantane

Cette entrée a été publiée dans A voir jusqu'au..., Histoire, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>