Le marchand de tout et de rien …

Andreas Reeg, "Sans-titre", Série "Kaufhaus Lohnes".

Andreas Reeg, "Sans-titre", Série "Kaufhaus Lohnes".

… ou la photographie comme témoin d’un monde en perdition. Andreas Reeg s’est intéressé au commerce d’un petit village allemand, résistant de toutes ses forces aux attaques de la grande consommation et ses centres commerciaux.

Lien.
Sur le site du photographe vous trouverez la suite de la série : http://www.andreasreeg.de

Cette entrée a été publiée dans Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>