ça déménage …

Krystina Naylor, "Open box series", 2011.

Krystina Naylor, "Open box series", 2011.

Krystina Naylor joue sur les faux-semblants et les trompe-l’oeil, entre sculpture et installations mais toujours liées au lieu dans lequel les boîtes sont exposées.

Lien.
Les oeuvres de Krystina Naylor par ici : http://www.krystinanaylor.com/works/Home.html

Cette entrée a été publiée dans Art contemporain, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>