Le jour du panda

Jane Hammond, "The touch-up", 2009.

Jane Hammond, "The touch-up", 2009.

Jane Hammond joue avec habileté sur les différents niveaux de lecture et brouille les pistes en liant dans ses « diorama », un grand nombre de techniques : l’installation, la peinture, la sculpture et la photographie.

Liens.
Pour voir d’autres « photographies » : http://www.janehammondartist.com
Et toute une recherche sur le diorama – et la passion que peuvent avoir les photographes pour cela – : http://jacindarussellart.blogspot.com/2010/12/rip-diorama.html

Cette entrée a été publiée dans Art contemporain, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>