Nom d’un chien

Polly Borland, "Smudge : Untitled".

Polly Borland, "Smudge : Untitled".

A quoi sert la photographie si elle ne permet pas de jouer avec le réel ? Polly Borland réalise de « faux portraits » de personnes que l’on ne peut reconnaître et réussit à provoquer un malaise en juxtaposant des caractères physiques antagonistes.

Liens.
La série « Smudge » est visible ici : https://www.othercriteria.com/browse/all/projects/smudgecollection/prints/
D’autres « portraits » par ici : http://www.pollyborland.com/
Et une courte interview de l’artiste : http://oystermag.com/polly-borland

Cette entrée a été publiée dans Art contemporain, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>