Le sens de l’épure

Gustave Le Gray, "Manoeuvres au Camp de Châlons", 1857, Metropolitan Museum.

Gustave Le Gray, "Manoeuvres au Camp de Châlons", 1857, Metropolitan Museum.

Et l’on se demande quel intérêt documentaire a pu trouvé Le Gray dans cette vue où il rend fascinant les manoeuvres militaires.

Liens.
Le Camp de Châlons sous toutes les coutures : http://www.luminous-lint.com/app/vexhibit/_PHOTOGRAPHER_Gustave__Le_Gray_Chalons_01/2/0/0/
Une petite explication de la série : http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/2005.100.49

Cette entrée a été publiée dans Histoire, Photographie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>